23/04/2008

Atelier animé par Archi le samedi 5 Avril 2008 - Frontières linguistiques - note d'intention

champlitteraireArchi:
Il y a eu son intention, écrire.
il y a eu son intention seconde, faire écrire.

Archi, fidèle pilier de l'atelier Milady et Stork, notre président de la Glauque Factory, nous nommons en réalité Alexandre Delalieu & Thomas Burion (ce dernier a également participé à l'organisation et l'animation de l'atelier BD/Ecriture Duos 2 Duels à la Librairie Brüssel en 2005) ont concocté un atelier d'écritures autour du thème des frontières linguistiques.


ateliertajineL'atelier fut riche, bien arrosé, bien garni (Tajine et crasses au menu).
Merci (= bravo) à ces deux compères amis et bienvenue à cet atelier prometteur qui a tenu ses ...

Voici donc la note d'intention et en dessous, les contraintes de l'atelier Frontières Linguistiques auxquelles vous êtes invités à vous soumettre volontairement:

A travers cinq exercices, l'atelier rebondit sur la question de Jean-Pierre Verheggen : Comment franchir la frontière linguistique ?
Que ce soit par la subversion de la langue normée, par le choix de genres considérés comme mineurs ou par l'affirmation paradoxale "qu'il n'y a pas de spécificité belge", les écrivains étudiés jouent avec les catégories du pouvoir symbolique et proposent leurs chemins de traverse.
Ecrire à partir de ces textes de contrebande.

13:12 Écrit par Milady dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.